La Bibliothèque JAL
Welcome !
Ici, c'est un forum-bibliothèque. Parmi la grande collection de livres que nous avons, tu trouveras ton bonheur, c'est sur !
Inscris-toi ou connecte-toi !



 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un sac de billes • Joseph Joffo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Comment as-tu trouvé ce livre ?
 A lire à tout prix !
 J'ai bien aimé !
 Bien
 Ça peut aller
 Bof, j'ai été déçu
 Je n'ai pas aimé !
Voir les résultats
AuteurMessage
myCat99
Auteur
Auteur


Lecture en cours : Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre - Ruta Sepetys
Féminin Messages : 6031
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 17

MessageSujet: Un sac de billes • Joseph Joffo   Jeu 10 Juil - 16:59



Un sac de billes - Joseph Joffo • 5€

Résumé du livre
Paris en 1941 n'est plus la capitale d'une terre d'asile qui arbore pour devise au fronton de ses mairies « Liberté, Egalité, Fraternité ». Paris est une ville occupée où l’ennemi nazi impose ses lois d'exception et le port de l'étoile jaune à tous les Juifs. Leur mère en a donc cousu une au revers du veston de Maurice et de Joseph avant leur départ pour l'école. Le résultat est immédiat, le racisme des gamins se déchaîne et les deux Joffo rentrent qui avec l'oreille en chou-fleur, qui avec l'oeil poché et le genou meurtri. Oh ! en compensation, il y a bien eu le troc proposé par Zérati, le copain de Jo, l'étoile jaune contre un sac de billes, mais leur père a compris: il faut fuir. Maurice, douze ans, et Joseph, dix ans, doivent rejoindre leurs frères Henri et Albert déjà installés à Menton. Ils auront à fran-chir la ligne de démarcation, près de Dax, sans papiers. Les parents suivront plus tard. Et la course vers la liberté commence. Elle les conduit à Men-ton, puis à Nice et son terrible hôtel Excelsior d'où, sauvés de justesse, ils s'en iront pour retrouver leur soeur Rosette près de Montluçon ; ensuite, ce sera Aix-les-Bains et « R ». Cela, c'est l'itinéraire. Le reste, l'important, c'est ce que raconte Joseph Joffo : les péripéties de l'odyssée des deux frères dans la France occupée de 1941 à 1944 - et le ton dont il rapporte ces choses vues et vécues : spontané, vif, ponctué d'éclairs d'humour en dépit de l'angoisse omniprésente - un merveilleux récit, un poignant témoignage.

Extrait
Je voudrais te demander : qu'est ce que c'est qu'un Juif ? [...] - Eh bien, ça m'embête un peu de te le dire, Joseph, mais au fond, je ne sais pas bien.

Pour que les hommes puissent vivre tranquilles, c'est extrêmement simple, il faut tuer tout les Juifs et tous les cordonniers.
- Mais pourquoi les cordonniers ?
Je demandais : Mais pourquoi aussi les Juifs ?

J'ai l'impression que le rêve de sa vie aurait été de m'enfoncer dans le mur et je me pose la question : Pourquoi , Je suis donc son ennemi ? On ne s'est jamais vus, je ne lui ai rien fait et il veut me tuer.

Peut-être ai-je cru jusqu'à présent me sortir indemne de cette guerre, mais c'est peut-être cela l'erreur. Ils ne m'ont pas pris ma vie, ils ont peut-être fait pire, ils me volent mon enfance, ils ont tué l'enfant que je pouvais être ...

Je préfère raconter la suite au présent, cela rendra peut-être l'aventure plus anodine, lui retirera cette aura de sacré que confèrent les temps passés, de l'imparfait au passé simple. Le présent est le temps sans surprise, un temps ingénu, celui où l'on vit les choses comme elles arrivent, elles sont neuves encore vivantes, c'est le temps de l'enfance, celui qui me convenait.

J'ai vu que papa n'était plus là, j'ai compris qu'il n'y serait jamais plus ... C'en était fini des belles histoires contées le soir à la lueur verte de l'abat jour. Finalement Hitler aura été plus cruel que le Tsar. C'est vrai j'ai grandi.
Citations
« M. Boulier m'a regardé et puis son regard est devenu vide comme si toutes ses pensées s'étaient envolées d'un coup. Lentement il a pris la grande règle sur son bureau et il en a placé l'extrémité sur la carte de France suspendue au mur. Il a montré une ligne qui descendait de Lyon jusqu'en Avignon et il a dit :
- Le sillon rhodanien sépare les massifs anciens du Massif central des montagnes plus jeunes...
La leçon était commencée et j'ai compris que pour moi, l'école était finie. »

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kitten-pub.forumactif.org/
Mamz'elle Amandine
Spécialiste Fantasy/Fantastique
Spécialiste Fantasy/Fantastique


Lecture en cours : Pandora Hearts, Dr Sleep
Féminin Messages : 3582
Date d'inscription : 04/07/2012
Age : 20
Localisation : Les séries télé sont ma maison

MessageSujet: Re: Un sac de billes • Joseph Joffo   Jeu 10 Juil - 20:30

Quelqu'un la déjà lu ?

Il a l'air vraiment pas mal

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
myCat99
Auteur
Auteur


Lecture en cours : Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre - Ruta Sepetys
Féminin Messages : 6031
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 17

MessageSujet: Re: Un sac de billes • Joseph Joffo   Ven 11 Juil - 21:30

Je vais le lire pour le défis de Fanta d'abord, mais aussi parce que ma mère l'avait lu pour le collège, et que c'est un classique qui me paraît pas mal comme tu dis ! :rire:

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kitten-pub.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un sac de billes • Joseph Joffo   Aujourd'hui à 11:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Un sac de billes • Joseph Joffo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Joseph Joffo] Un sac de billes
» Un Sac de Billes • Joseph Joffo
» Un sac de billes • Joseph Joffo
» [Joffo, Joseph] Agates et calots
» [Joffo, Jospeh] Un sac de billes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Bibliothèque JAL :: Bibliothèque :: Oeuvres classiques-
Sauter vers: