La Bibliothèque JAL
Welcome !
Ici, c'est un forum-bibliothèque. Parmi la grande collection de livres que nous avons, tu trouveras ton bonheur, c'est sur !
Inscris-toi ou connecte-toi !



 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fais-le pour maman • François-Xavier Dillard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Comment as-tu trouvé ce livre ?
 A lire à tout prix !
 J'ai bien aimé !
 Bien
 Ça peut aller
 Bof, j'ai été déçu
 Je n'ai pas aimé !
Voir les résultats
AuteurMessage
Mylou
Lecteur
Lecteur
avatar

Lecture en cours : Puzzle - Franck Thilliez
Féminin Messages : 29
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 35
Localisation : Sous le soleil

MessageSujet: Fais-le pour maman • François-Xavier Dillard   Dim 4 Mai - 10:10



Fais-le pour maman - François-Xavier Dillard • 17,58€

Résumé du livre
Au début des années 70, Sébastien, 7 ans, vit seul avec sa mère et sa sœur adolescente, Valérie. Leur mère arrive tant bien que mal à joindre les deux bouts, malgré ses deux emplois qui lui prennent tout son temps et toute son énergie. Une dispute de trop avec sa fille qui dégénère, et c’est le drame familial. Valérie survivra à ses blessures mais la police ne croit pas à la version de la mère accusant son petit garçon d'avoir blessé sa soeur. La mère prendra 5 ans de prison. Des années plus tard, et grâce à ses parents adoptifs, Sébastien mène une vie « normale », alors que sa sœur vit dans un institut spécialisé et que sa mère n’est jamais reparue après sa sortie de prison. Sébastien est devenu un père et un médecin exemplaires. Jusqu'à de mystérieux décès d’enfants parmi ses patients et avec eux, le retour funeste des voix du passé...

Extrait
Sébastien grimpe les marches tout en essayant de déchiffrer les nombreux graffitis, souvent obscènes, la plupart du temps incompréhensibles mais parfois aussi assez drôles, qui recouvrent les parois de la cage d'escalier. L'ascenseur est en panne. Il n'a même pas essayé de l'appeler car, d'aussi loin qu'il se souvienne, il ne l'a jamais vu fonctionner. Il s'arrête au septième étage, se félicitant une fois de plus d'avoir enfin mis fin à son addiction à la cigarette, deux ans plus tôt, juste avant ses 40 ans.
Au moment où il s'apprête à sonner, il entend, derrière la porte en aggloméré, une femme qui invective quelqu'un. Elle le fait en arabe et, bien que Sébastien ne comprenne pas cette langue, il perçoit la colère de cette mère de cinq enfants qui se bat au quotidien avec une dignité de fer contre un destin obstiné. C'est pour leur troisième, Hassan, qu'il a été appelé. D'habitude, lorsqu'un des enfants est malade, c'est plutôt vers l'hôpital que se tournent les habitants du quartier des Charmettes... «Les Charmettes», quelle blague ! Pourquoi donc les urbanistes et les architectes se sont-ils appliqués, dans les années soixante, à trouver des noms aussi ridicules. Peut-être qu'au début, les bâtiments neufs et les jardins nouvellement éclos pouvaient donner l'illusion d'offrir à leurs habitants une vie calme et bucolique... Quand Sébastien voit ce que ces bâtiments sont devenus, il ne peut s'empêcher de penser qu'il est plus que temps de renommer toutes ces barres d'immeubles. Et il a déjà un nom pour celle-là, «Les Désespérettes».
Citations

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslivresdemylou.blogspot.fr/
Mylou
Lecteur
Lecteur
avatar

Lecture en cours : Puzzle - Franck Thilliez
Féminin Messages : 29
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 35
Localisation : Sous le soleil

MessageSujet: Re: Fais-le pour maman • François-Xavier Dillard   Dim 4 Mai - 10:11

Fais-le pour maman est un énorme coup de coeur.
L'histoire commence avec ce fameux accident. Valerie est une ado à problèmes. La mère n'en peut plus de cette vie, épuisée par son boulot et son ado.
Des coups, des mots violents et soudain, le coup de couteau dans le bide.
Sébastien surprend la scène et se renferme sur lui même dans sa chambre après que sa mère l'ait supplié de dire qu'il était responsable.

On alterne ensuite entre le présent, raconté tour à tour par l'auteur puis par Léa, la fille aînée de Sébastien ; et le passé, pour comprendre ce qui s'est passé ce soir là, la personnalité de ces 3 personnages et donc ce qui arrive dans le présent.

L'auteur nous plonge dans une histoire effrayante, une ambiance sombre, noire, oppressante qui nous envoie en pleine figure les ravages que peut avoir sur la vie la violence familiale.

Sébastien, après le drame, est adopté par un couple visiblement équilibré et très aimant.
Ce drame familial l'a encore poursuivit, il a longtemps été hanté par sa sœur, et a du énormément travailler pour s'en remettre.
Aujourd'hui, il est un père absent, très pris par son travail, mais aimant qui s'occupe du mieux qu'il peut de ses filles. Évidemment, avec ce qu'il a vécu, on comprend qu'il prenne un peu ses distances avec ses enfants, ce n'est pas une absence choisie.
Il est un médecin investit, très pro, qui se soucie réellement de ses patients, les gamins l'adorent et les familles lui vouent une confiance aveugle.
Sa vie a été ponctuée de drames mais il réussit à mener une existence normale.

Et puis, évidemment, sa route croisera celle de Claire, commissaire fraîchement mutée dans le coin, en charge de l'affaire. Elle aussi a des cicatrices profondes infligées par la vie. Ils étaient faits pour se rencontrer, ces deux là.

Le roman est bien trop court mais pourtant tellement bien écrit qu'on ne se rend compte de rien. Il n'y a pas trop d'enquête policière, on ne voit pas de flic courir après Sébastien pendant la moitié du roman, mais finalement, le coté psychologique est tellement bien ficelé, bien mené, que c'est déjà bien suffisant.
Durant 281 pages on passe par toutes sortes de sentiments. On a de la peine pour tel ou tel personnage, à commencer par ce pauvre Sébastien que la vie n'a pas épargné. On rigole un peu aussi par moment (pas beaucoup non plus, rêvez pas trop). Mais surtout, on a la super flipette ! J'ai réussi à pleurer de tristesse vers la fin tellement j'en pouvais plus, tout ce gâchis, toute cette folie...

Et puis, c'est tellement bien écrit qu'on ne peut pas lâcher ce roman si tôt ouvert. Je l'ai lu d'une traite. Je me suis arrêtée pour passer à autre chose mais il y avait une espèce d'attraction et finalement, je n'ai pas pu en rester là. Je voulais le finir. Je DEVAIS savoir.
Et finalement, je sais que ce roman sera un des rares dont je me souviendrai en détails pendant très très longtemps. Il rejoint ainsi Misery et Le Cherche-Bonheur dans la liste de mes incontournables.
Tout est simplement parfait dans ce roman. Le thème, l’écriture, les personnage, l'action, le déroulement, le dénouement...

Lisez le. C'est même pas un conseil, c'est un ordre.

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslivresdemylou.blogspot.fr/
myCat99
Auteur
Auteur
avatar

Lecture en cours : Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre - Ruta Sepetys
Féminin Messages : 6031
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 17

MessageSujet: Re: Fais-le pour maman • François-Xavier Dillard   Dim 4 Mai - 13:25

Ouuuh j'imagine bien le style, merci pour cet avis aussi !
Déjà, le résumé montre l'ambiance du livre hein. /o

Comment ça c'est un ordre ? Nanméoh.


_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kitten-pub.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fais-le pour maman • François-Xavier Dillard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fais-le pour maman • François-Xavier Dillard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FAIS-LE POUR MAMAN de François-Xavier Dillard
» [Dillard, François-Xavier] Fais-le pour maman
» Challenge ABC 2014
» Un Vrai Jeu d'Enfant • François-Xavier Dillard
» UN VRAI JEU D'ENFANT de François Xavier Dillard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Bibliothèque JAL :: Bibliothèque :: Policier/Horreur :: Thriller-
Sauter vers: