La Bibliothèque JAL
Welcome !
Ici, c'est un forum-bibliothèque. Parmi la grande collection de livres que nous avons, tu trouveras ton bonheur, c'est sur !
Inscris-toi ou connecte-toi !



 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Les Misérables • Victor Hugo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Comment as-tu trouvé ce livre ?
 A lire à tout prix !
 J'ai bien aimé !
 Bien
 Ça peut aller
 Bof, j'ai été déçu
 Vraiment nul
Voir les résultats
AuteurMessage
Snowdreamer
Auteur
Auteur


Lecture en cours : Insaisissable T3 - Tahereh Mafi
Féminin Messages : 2431
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 17
Localisation : Dans un bouquin.

MessageSujet: Les Misérables • Victor Hugo   Dim 10 Mar - 13:17



Les Misérables (Cinq tomes & 1 intégral) - Victor Hugo • Le prix dépend des versions (peut varier de 6 €à 60 €)

Résumé du livre
La foule des malheureux contre qui s'acharnent la malice du sort et la malignité de l'homme, Hugo a su la peindre sous des aspects aussi atroces que grandioses dans des tableaux dont la plupart sont désormais classiques.
C'est Jean Valjean, ce rude gaillard qui peut, d'un coup de reins, soulever une charrette embourbée, cet acrobate aux évasions spectaculaires, cet ancien forçat qui est peut-être un saint... C'est Gavroche, le petit Parisien gouailleur. Ce sont Cosette, la fillette martyre, Javert, le policier inflexible, des malheureux et des coquins : " les Misérables... ".

Extrait
Un jour, l'air était tiède, le Luxembourg était inondé d'ombre et de soleil, le ciel était pur comme si les anges l'eussent lavé le matin, les passereaux poussaient de petits cris dans les profondeurs des marronniers, Marius avait ouvert toute son âme à la nature, il ne pensait à rien, il vivait et il respirait, il passa près de ce banc, la jeune fille leva les yeux sur lui, leurs deux regards se rencontrèrent.

Qu'y avait-il cette fois dans le regard de la jeune fille? Marius n'eût pu le dire. Il n'y avait rien et il y avait tout. Ce fut un étrange éclair.

Elle baissa les yeux, et il continua son chemin.

Ce qu'il venait de voir, ce n'était pas l'oeil ingénu et simple d'un enfant, c'était un gouffre mystérieux qui s'était entrouvert, puis brusquement refermé.

Il y a un jour où toute jeune fille regarde ainsi. Malheur à qui se trouve là!

Ce premier regard d'une âme qui ne se connaît pas encore est comme l'aube dans le ciel. C'est l'éveil de quelque chose de rayonnant et d'inconnu. Rien ne saurait rendre le charme dangereux de cette lueur inattendue qui éclaire vaguement tout à coup d'adorables ténèbres et qui se compose de toute l'innocence du présent et de toute la passion de l'avenir. C'est une sorte de tendresse indécise qui se révèle au hasard et qui attend. C'est un piège que l'innocence tend à son insu et où elle prend des coeurs sans le vouloir et sans le savoir. C'est une vierge qui regarde comme une femme.

Il est rare qu'une rêverie profonde ne naisse pas de ce regard là où il tombe. Toutes les puretés et toutes les ardeurs se concentrent dans ce rayon céleste et fatal qui, plus que les oeillades les mieux travaillées des coquettes, a le pouvoir magique de faire subitement éclore au fond d'une âme cette fleur sombre, pleine de parfums et de poisons, qu'on appelle l'amour.

Le soir, en rentrant dans son galetas, Marius jeta les yeux sur son vêtement, et s'aperçut pour la première fois qu'il avait la malpropreté, l'inconvenance et la stupidité inouïe d'aller se promener au Luxembourg avec ses habits «de tous les jours», c'est-à-dire avec un chapeau cassé près de la ganse, de grosses bottes de roulier, un pantalon noir blanc aux genoux et un habit noir pâle aux coudes.
Citations
"Voyager, c'est naître et mourir à chaque instant."
"L’orgueil est en en nous comme la forteresse du mal."
"La vie, le malheur, l'isolement, l'abandon, la pauvreté, sont des champs de bataille qui ont leurs héros ; héros obscurs plus grands parfois que les héros illustres."
"La vie, le malheur, l'isolement, l'abandon, la pauvreté, sont des champs de bataille qui ont leurs héros ; héros obscurs plus grands parfois que les héros illustres."
"Si la nature s’appelle providence, la société doit s’appeler prévoyance."
"Il y a toujours dans la pensée une certaine quantité de rébellion intérieure."

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snowdreamersbooks.blogspot.fr/
Clarinou
Editeur
Editeur


Lecture en cours : Gone
Féminin Messages : 1714
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 17

MessageSujet: Re: Les Misérables • Victor Hugo   Dim 10 Mar - 15:18

ho je l'ai ce livre (qui ne l'a pas ?? )
et ... J'arrive pas a le lire 8D
Trop compliqué pour une blonde comme moi ? Sûrement ...
En tout cas j'y comprends jamais rien, pourtant j'en ai lut 7o pages ... (7o pages en 2 semaines, c'est un recooord !!!) XD

_______________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snowdreamer
Auteur
Auteur


Lecture en cours : Insaisissable T3 - Tahereh Mafi
Féminin Messages : 2431
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 17
Localisation : Dans un bouquin.

MessageSujet: Re: Les Misérables • Victor Hugo   Mer 13 Mar - 19:47

Citation :


J’ai beaucoup apprécié ce livre. On comprend vite beaucoup c’est devenu un incontournable classique de la lecture. L’auteur à peint la misère humaine sous toutes sous formes. C’est un roman plein de vie, d’espoir, de désespoir, de secrets, de bonté…
Nous y suivons Jean Valjean ancien forçat devenue honnête homme, qui prend Cosette sous son aile après la mort de sa mère. Les Thénardiers, qui exploitent Cosette, le petit Gavroche, Javert et Marius. Tous ces personnages ont une histoire bien chargée. En suivant Jean Valjean, on a l’impression qu’il n’accèdera jamais au bonheur, toujours pourchassé par la police et Javert.
La misère est présente partout dans le roman. Une petite fille laissée à des êtres sans pitié, un forçat toujours traqué malgré qu’il soit devenu honnête homme et qu’il soit sorti de prison en toute légalité. Un petit enfant renié et abandonné par ses parents…
Ce livre nous ouvre les portes sur la dure réalité du monde.
Je me suis pris une claque en le lisant. Victor Hugo, à tellement bien monté son histoire, ses personnages, tout est cohérant !
Le livre mélange pleins de changent qui se fondent tous à merveille : policier, amour, aventure, historique…
Quand j’ai ouvert le livre, j’ai vraiment eu du mal à rentrer dedans. Je me suis tout de suite dit que ce livre n’allait pas me plaire. Mais je me suis forcée à continuer, et je ne regrette pas ! Dans les premiers temps, je me suis posé tout un tas de questions, j’étais totalement perdu. Un coup il y avait un flash-back, un coup on revenait au présent… Tellement que j’en ai perdu la notion du temps (dans le livre hein !). Puis au fur et à mesure, j’ai appris à connaître les personnages qui m’ont transporté dans leur monde. L’histoire est vraiment bien menée et parsemée d’embûches, c’est encore plus captivant.
Le fait que le roman se situe dans une période historique, permet au lecteur de mieux rentrer dans le roman et de rendre le roman encore plus réel.
Le langage est vraiment soutenu. Pas facile à comprendre malgré les nombreuses notes qu’il y avait. Cela m’a un peu freiné dans ma lecture…

Au final, c’est un livre qui m’a beaucoup plus ! Triste tout de même, mais que serait un roman sans un peu de tristesse ?
LE livre qu’il faut avoir lu une fois dans sa vie !

18/20

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snowdreamersbooks.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Misérables • Victor Hugo   Aujourd'hui à 14:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Misérables • Victor Hugo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lisons ensemble : Les Misérables de Victor Hugo
» Les Misérables - Victor Hugo
» [Victor Hugo] Les Misérables (version originale)
» Les Misérables - Victor Hugo
» Victor Hugo, les misérables tome 2 (Cosette)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Bibliothèque JAL :: Bibliothèque :: Oeuvres classiques-
Sauter vers: